Une rapide recherche sur Google « éolienne en feu » fait ressortir de nombreux articles de presse. Quand on en fait la synthèse, on voit que trois incendies d’éoliennes ont eu lieu en France en 2020 — sites de Flavin (Aveyron), Le Vauclin (Martinique), et Boisbergues (Somme) — et deux en 2019 — sites d’Ambon (Morbihan) et La Limouzinière (Loire Atlantique).

 

Malgré les systèmes de surveillance à distance des exploitants censés assurer la sécurité 24h/24 et 7j/7, chaque fois ce sont les habitants les plus proches qui alertent les pompiers. Chaque fois aussi, les pompiers ne peuvent pas arrêter l’incendie car il se trouve trop haut, et se contentent d’éteindre les morceaux enflammés qui tombent au sol. Il est facile d’imaginer ce qu’un incendie de ce type donnerait dans une forêt essentiellement composée de résineux !

 

À noter aussi que tous ces articles concluent sur l’idée que les incendies d’éoliennes sont rarissimes… Vraiment ?